Les fruits secs : l’atout santé dans l’assiette.

Depuis la nuit des temps, les hommes consomment des fruits secs aussi délicieux que bons pour la santé. Bien que caloriques, ils permettent de prévenir et de soulager de multiples maux. En outre, ils se conservent près d’un an, à l’abri de la lumière et de l’humidité, sans perdre leurs qualités nutritives (hormis leur vitamine C, qui disparaît au séchage). Il existe deux types de fruits secs. Les fruits naturellement secs comme les noix ou les noisettes se distinguent des fruits déshydratés comme les raisins ou les abricots.

Quels fruits secs pour quel bienfait ?

Pour compléter les plats ou grignoter dans l’instant, les fruits secs offrent une multitude de saveurs à déguster au quotidien.

Exemple de bienfaits des fruits secs :

Les raisins : contre l’ostéoporose (riches en bore) ;
les abricots : contre l’hypertension (riches en potassium, faibles en sodium) ;
les dattes : contre la fatigue (riches en calories) ;
les pruneaux : contre la constipation (riches en fibres et en sorbitol) ;
les noix : contre le mauvais cholestérol (riches en antioxydants), etc.

L’importance d’un fruit sec biologique

Le choix d’un fruit sec issu de l’agriculture biologique ne doit rien au hasard. D’une part, s’ils sont consommés pour leurs bienfaits. En effet, les fruits secs récoltés suivant une méthode traditionnelle contiennent de l’engrais chimique et des pesticides. Cette forme d’agriculture altère considérablement les qualités nutritionnelles du produit. D’autre part, la présence de sulfites, par exemple dans les abricots non issus de l’agriculture biologique, modifie le goût et l’aspect des aliments. Un abricot naturellement déshydraté présente une coloration marron et un goût doux et sucré. Or, l’abricot sec non bio prend une coloration orange vif et un goût très amer.

A découvrir un site sur l’aloe Vera et la peau.

 

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *